Ain gekozen.jpg
 

Le Club des entrepreneurs belges et algériens, Aïn El Kheir, a été créé par un groupe d’entrepreneurs et de cadres supérieurs belges et algériens actifs dans des entreprises ou organisations belges, algériennes ou mixtes publiques ou privées. Ces personnes sont toutes actives dans des projets et/ou échanges entre la Belgique et l’Algérie. De par leurs positions, elles sont des témoins privilégiés du potentiel important encore à développer entre les deux pays.

NOS MISSIONS :

  • L’information aux entreprises belges sur les conditions économiques, financières, juridiques et fiscales en Algérie,
  • L'Assistance et le soutien aux entreprises algériennes et belges pour leurs échanges professionnels,
  • La formation des compétences algériennes dans les domaines de entrepreneuriat et de la gestion d’entreprise,
  • La mise en relation des communautés d'affaires algériennes et belges,
  • La promotion et le développement de l’exportation des produits algériens hors hydrocarbures en Belgique,
  • Le développement d’investissements croisés et de sociétés mixtes entre la Belgique etl’Algérie.

Le Club s’adresse aux grandes, moyennes et petites entreprises actives dans des secteurs clefs des énergies (solaire, nucléaire, alternatives et fossile), des transports, de la communication, du bâtiment et travaux publics, de la santé, de la logistique, de la culture, du tourisme, etc. en leurs offrant des services sur mesure.

Interlocuteur privilégié pour les projets en Belgique et en Algérie grâce à ces partenaires membres d’honneur, le Club offre à ses adhérents :

  • des sessions de mises en contacts (B2B) en Belgique et/ou en Algérie,
  • des missions de prospection préalable,
  • des formations thématiques et ciblées,
  • des conférences,
  • l’organisation de rendez-vous personnalisés,
  • la recherche de partenaires algériens et belges,
  • la création d’évènements d’affaires sur divers thématiques,
  • le développement d’un networking,
  • la diffusion d’opportunité d’affaires aux adhérents.

Aïn El Kheir serait traduit par certains par « la source du bien » et par d’autres par « la corne d’abondance », les fondateurs voit en ce club une source de richesses inépuisables pour le développement humain entre la Belgique et l’Algérie. Cela peut paraître utopique, mais ce sont bien les grandes utopies qui font progresser l’humanité.